Focus sur la radiocommande

L’ensemble de radiocommande est constitué d’un émetteur et de sa batterie, d’un récepteur, d’un servo treuil, d’un servo de barre, d’un accus réception et d’un chargeur d’accumulateurs.

LA LIAISON AVEC LE MODÈLE

Le lien entre le pilote et le modèle réduit est assuré par les ondes hertziennes.

Il existe deux techniques différentes pour émettre :

  • La modulation d’amplitude (AM)
  • La modulation de fréquence (FM)

La modulation de fréquence est beaucoup plus précise que la modulation d’amplitude. Pour régater sans problème radio dans une flotte de quinze bateaux, il est indispensable de posséder une radio FM.

LES FRÉQUENCES RADIO

Chaque fréquence radio est émise et reçue par une paire de quartz spécialement taillée pour cette fréquence. Un quartz pour l’émetteur et un quartz pour le récepteur.

En France, en 1996, les fréquences permises pour la radiocommande de modèle réduit sont en kHz : 41 000, 41010, 41 020, etc., 41 190, 41 200 – 72 000, 72 010, 72 020, etc., 72 490, 72 500

Il existe aussi des gammes de quartz qui sont utilisés en Europe : 35 000, etc. – 40 000, etc.

Il faut savoir que tout les quartz d’émission et de réception sont décalés de 455 K/h. Exemple : 41 000 émetteur; 41 455 récepteur. Donc une radio en 40 725 émission (41 180 réception) peut brouiller une radio en 41 180 émission.

Pour une question « d’harmoniques » émises, certaines fréquences ne sont pas compatibles quand elles sont plusieurs à émettre ensemble : 41 000, 41 100, 41 200 ne peuvent être émises les trois à la fois.

Nouveautés Radio 2.4 Ghz

Nouvelle technologie permettant de se passer des quartz.

Pus besoin de changer de quartz pour changer de fréquence et plus de risque d’allumer sur une fréquence déjà occupée puisque la radio scanne la bande au démarrage et choisie une fréquence libre.

L’ENSEMBLE DE RADIOCOMMANDE

Il se trouve en magasin de modèle réduit. Le vendeur vous proposera plusieurs radios avec des prix très variables.

Pour 75 Euros environ, un émetteur et récepteur deux voies (deux fonctions) en AM, deux servos standards, une paire de quartz et un chargeur. Ce type de radio ne convient pas pour régater, car l’émission en AM n’est pas assez fiable quand on se retrouve dans une flotte de quinze bateaux.

Le moins cher et le plus intéressant pour pratiquer la régate est, pour 200 euros environ, un émetteur et récepteur quatre voies en FM 72 Mhz, deux servos standard, une paire de quartz et un chargeur.

Emetteur et récepteur en FM ne se fabriquent pas en 2 voies.

La gamme des 72 offre une quantité plus importante de quartz, mais n’est plus fabriquée.

L’émetteur peut être alimenté par 8 accus de 1,2 volts de type R6 qui s’emboîtent dans un compartiment au dos du boîtier. Ce système n’est pas fiable (rupture d’alimentation quand les ressorts vieillissent). Prendre un émetteur avec un bloc batterie interchangeable.

Le safran est commandé par la manette de droite et le treuil par la manette de gauche (Bordé en bas). Une boule de protection est obligatoire en bout d’antenne.

Le chargeur proposé avec la radio n’est pas intéressant car il ne permet de charger qu’une batterie à la fois. Essayez de l’échanger contre une paire de quartz supplémentaire, car pour vous inscrire dans certaines régates, il est demandé au minimum 3 paires de quartz.

Il est par contre indispensable de posséder un chargeur d’accus capable de débiter quatre fois 50 mA pour charger quatre accus à la fois. Il acceptera indifféremment les accus d’émissions ou de réception, surtout si vous avez pris soin de vous servir du même type de prise. Ce type de chargeur se trouve en magasin de modèle réduit à partir de 45Euross.

Sur TOULOUSE nous utilisons les prises MULTIPLEX. Les prises femelles sont montées sur les batteries pour éviter les courts-circuits accidentels. Ces prises et le reste se trouvent en magasin.

LE RECEPTEUR

Il reçoit les ordres de l’émetteur et les transmet au servo.

Il doit être facile à sortir du bateau pour pouvoir changer rapidement de quartz.

Il est placé le plus haut possible dans le bateau pour éviter les éventuelles éclaboussures d’eau. Il peut tenir accroché avec du velcro dans le couvercle du capot, ceci lui fait prendre l’air entre chaque régate. Certains coureurs le protègent dans un ballon de baudruche, mais attention à la condensation.

LE SERVO TREUIL

La fonction du servo treuil est de pouvoir « choquer  » ou « border » l’écoute de voile.

Le couple minimum nécessaire pour un classe M est de 7 Kg/cm et pour un classe 1 mètre de 5 Kg/cm. Les treuils à bras sont à proscrire en régate pour manque de performance. Le treuil le plus utilisé actuellement est le « Régata » de Graupner (environ 130 Euros).

Sur ce treuil, il est recommandé de nettoyer les pignons de toute la graisse. Avec la chaleur, la graisse fond, et coule sur le potentiomètre, ce qui provoque des frétillements intempestifs. L’interrupteur risque de poser des problèmes s’il prend l’eau, mais si vous l’enlevez, vous perdez la garantie.

Sur l’émetteur, le « trim » est une petite manette parallèle à la commande principale. Cette commande sert à régler précisément les fins de course des servos.

Pour que l’écoute s’enroule correctement sur le tambour du treuil, elle doit être maintenue tendu par un élastique de rappel.

Il est possible de monter un circuit d’écoute avec départ et retour sur le tambour, mais il faudra insérer dans le circuit un élastique pour maintenir l’ensemble tendu correctement. Il est aussi possible de monter des coiffes qui épousent parfaitement le tambour du treuil. Ceci évite l’élastique, car l’écoute ne peut pas sauter du tambour.

Fixation du treuil au pont

L’avantage du système est que l’écoute ne traverse pas le pont, donc pas de fuites potentielles dans le bateau.

Eviter de monter le treuil près de l’axe de rotation du gréement, l’écoute pouvant, par petit temps, venir s’enrouler autour du tambour de treuil.

Il est fortement conseillé de rendre étanche la sortie de l’arbre du treuil avec de la vaseline qui sera maintenue avec un petit joint torique.

Montage à l’intérieur

Le treuil est protégé de la présence d’eau dans la coque.

L’accès au treuil est plus délicat. Nécessite un support de fixation et l’alignement de la sortie d’écoute du treuil avec la sortie sur le pont.

LE SERVO DE BARRE

Il assure la manœuvre du gouvernail.

Le couple minimum du servo de barre est de 2,0 Kg/cm (proscrire les jeux mécaniques au maximum).

Utiliser des chapes à rotule de bonnes qualités (magasin de modélisme).

Le démontage de l’ensemble doit pouvoir se faire rapidement.

Le montage avec double tringle permet le rattrapage des jeux. Veiller à ce que les longueurs des deux tringles soient parfaitement identiques. Si non, la transmission mécanique ne sera pas bonne, et le servo fatiguera très vite.

La tringle de transmission unique travaille en « tirer-pousser », elle doit être très rigide et montée sans jeu.

L’ANTENNE DE RÉCEPTION

L’antenne de réception ne devra pas être recoupée, ni comporter des nœuds.

Elle ne devra pas traîner au fond de la coque.

Le système le plus efficace et le plus employé et l’antenne fouet monté à l’arrière de la coque. L’antenne passe dans un tube en plastique (tube pour commande de tringlerie employé en aéromodélisme) qui est fixé verticalement sur la coque.

LES ACCUMULATEURS

La batterie doit être facile d’accès. Le changement de batterie doit être très rapide. Exemple : une boîte au fond de la coque ou accroché sous le pont avec du velcro.

Les batteries d’accumulateurs sont généralement formées d’un ensemble de plusieurs petits accus rechargeables (cadmium/nickel) de 1,2 volts (Type R6). Ils sont reliés entre eux (montage en série) pour former des batteries de 6 ou 7,2 volts.

Ces petits accumulateurs peuvent se trouver dans les magasins de modélisme ou même dans les grandes surfaces. Leur ampérage varie de 600 à 1200 milliampères / heure. Le prix est en rapport.

Il est possible de monter ces batteries soi même avec de la tresse à dessouder, de la soudure étain en fil et un fer à souder de 70 watts minimum pour ne pas trop faire chauffer les éléments. Poncer avant de souder.

La batterie une fois montée est emballée dans une gaine thermoformable.

Le voltage de la batterie va déterminer la vitesse du treuil. Vérifier que le treuil est conçu pour accepter ce voltage. Pour le treuil Graupner Régata, des batteries de 6 volts suffissent.

Toujours monter des prises femelles sur les batteries pour éviter les courts-circuits accidentels. Utiliser de préférence des prises à contact or, comme les prises de la marque Multiplex

Tous les interrupteurs sont des risques de court-circuit ou de faux contact, donc, à supprimer. La mise en service ou hors service se fait en branchant ou débranchant la batterie.

Les batteries cadmium/nickel doivent être rechargées à 1/10eme de leur capacité pendant 14 heures. Exemple : 500 mAh doit être rechargé pendant 14 heures à 50 mAh.

Il existe maintenant de nouvelles générations de batteries, qui demandent des temps de charge différents. Suivre les indications notées sur la batterie.

LA PLATINE RADIO

Il existe de nombreuses possibilités pour installer les éléments radio dans le bateau. Regardez ce qui se fait, et prenez ce qui vous plaît. Il peut être intéressant d’avoir un montage identique pour tous les membres d’un club.

Montage avec le palonnier sur le pont

Facilité de fabrication et d’accès, risque de prise d’eau pour les servos. L’étanchéité sous le palonnier, doit être assuré par un joint torique et de la vaseline.

Platine dans la coque

Elle peut avoir toutes les formes, peut être placé à tous les endroits. Il faut faire attention que les servos ne soient pas trop près du fond de coque et que les commandes de safran et de voiles soient efficaces.

Boîte radio

Accrochée au pont, cette boîte pourra être démontable.

LA TRAPPE D’ACCES

Il existe de nombreuses possibilités. La trappe doit être étanche et son ouverture doit être rapide. Un bateau peut avoir plusieurs trappes différentes pour accéder aux divers éléments de la radio.

Quelques exemples :

a- Fermeture à l’adhésif

Le trou dans le pont est fermé avec une plaque qui est maintenue par un adhésif. Le « blenderm », qui se trouve en pharmacie est le seul adhésif à coller sur une surface mouillée. Ce système convient pour une trappe qui n’est pas à ouvrir pendant la journée de régate.

b- Capot style « Tupperware »

Très pratique, il est le plus utilisé. Il peut être en couvercle de toutes sortes.

c- capot à glissière

Il est possible de tout réaliser suivant votre imagination. Soigner l’étanchéité.

Laisser un commentaire

Fermer le menu