Introduction à la voile radiocommandée

LA VOILE RADIOCOMMANDEE OU VRC

Qu’est ce que la voile radiocommandée ?

Maintenant bien implantée dans la FFV et reconnue par l’ISAF, la voile RC permet au public de découvrir ce qu’est réellement la régate. C’est la seule discipline de voile qui permet de suivre et de comprendre facilement le déroulement d’une régate, avec toutes les finesses qui en découlent.

La voile RC développe, comme en voile « vraie grandeur », l’esprit critique du coureur. Il doit tout voir à la fois, faire des estimations et prendre des décisions rapidement, calculer les risques, influencer ses adversaires, garder la tête froide et conserver ses réflexes.

La compétition vélique à la portée de tous

Quand on sait qu’un voilier RC de compétition, coûte de 500 à 2000 euros , on peut dire que ce sport est à la portée de tous.

Les déplacements dépassent rarement les 300 Km, il est facile de courir les cinq régates annuelles qui permettent de bien se placer au classement des coureurs.

Pour les frileux, les régates hivernales sont beaucoup plus facilement supportables qu’en voile grandeur. Le nombre de manches par jour de régate varie de cinq à quinze.

Pour les coureurs de haut niveau, les championnats de France, d’Europe et du Monde constituent une bonne motivation.

Relation entre un voilier « grandeur » et un voilier RC.

Non ! Un voilier RC n’est pas le modèle réduit d’un voilier grandeur. Au contraire, les voiliers grandeurs ressemblent de plus en plus aux voiliers modèles.

On peut observer par exemple que les quilles à bulbe à fort allongement, utilisées depuis très longtemps dans la VRC, se sont généralisées dans toutes les catégories de monocoques, que les dessins des coques se sont affinés.

Il ne manque plus qu’à mettre des balestrons sur les dernières générations de quillards et on obtient des « classes M grandeur ».

La voile RC s’est aussi servie des grandeurs pour progresser, et cela surtout sur les techniques de construction (moulage, matériaux composites, …).

En conclusion, on peut dire que les voiliers grandeurs et RC ne sont pas si loin les uns des autres et que le plaisir de barrer et de régater est intact, que l’on soit sur le bateau ou sur le bord du plan d’eau.

A qui s’adresse ce guide sur les voiliers radio commandés ?

Ce mémento ne détaille pas les différentes jauges, mais fait référence à celle-ci au travers du « fascicule de jauge voile radiocommandée ». Ce fascicule est édité par la Fédération française de Voile. On peut également trouver ces documents sur Internet (FFV ou RSD).

Le mémento technique

Ce mémento technique s’adresse :

– au régatier voile grandeur qui découvre la voile radiocommandée,
– au modéliste qui découvre la voile.

Certaines parties de ce mémento risquent donc de vous paraître inutiles, car vous maîtrisez déjà bien certains paramètres. Toutefois, il y a toujours quelques informations à recueillir ou quelques idées à revoir.

Il est impossible de présenter tout ce qui se fait en voile radiocommandée. Ce mémento se contente de présenter des solutions techniques connues et largement utilisées en 2000. Il parait peu probable que ces solutions soient complètement dépassées d’ici de nombreuses années. Vous pourrez voir sur les bords des plans d’eau quelques gréements complexes, mais il n’est pas évident qu’ils soient futuristes.

En suivant à la lettre ce mémento vous arriverez à construire votre voilier, mais vous progresserez dix fois plus vite en vous intégrant dans un club ou la VRC est pratiquée.

La voile radiocommandée est avant tout un jeu qui se pratique à plusieurs.

Laisser un commentaire

Fermer le menu